actualités

Le NCSM Margaret Brooke mis en service à Halifax après une année chargée

Des marins montent à bord du NCSM Margaret Brooke après la cérémonie de mise en service du navire à Halifax le 28 octobre.
CPL CONNOR BENNETT

Le NCSM Margaret Brooke mis en service à Halifax après une année chargée

Par Joanie Veitch, 
L’équipe du Trident

La flotte de navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique (NPEA) de la Marine royale canadienne (MRC) continue de prendre forme. Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Margaret Brooke a été officiellement mis en service le 28 octobre au cours d’une cérémonie tenue à l’arsenal maritime d’Halifax.

Le NCSM Margaret Brooke , premier navire de guerre canadien à porter le nom d’une femme, est le deuxième NPEA de la MRC. En août, le navire a effectué son premier déploiement dans le cadre de l’opérationNanook dans le Nord canadien.

À son retour de l’opérationNanook, le navire a prêté son concours aux communautés de la côte sud de Terre-Neuve-et-Labrador ravagées par l’ouragan Fiona.

Le Vam Angus Topshee, commandant de la MRC, a pris la parole lors de la cérémonie de mise en service du NCSM Margaret Brooke.
CPL CONNOR BENNETT

« C’est ce travail, qui montre la rapidité avec laquelle un navire de la Marine peut passer d’une mission, soit la souveraineté dans l’Arctique, à une autre, soit le secours à la population canadienne, qui met en évidence toute la valeur d’un navire comme celui-ci », a déclaré le vice‑amiral Angus Topshee, commandant de la MRC, dans son discours, soulignant la capacité du navire à passer directement des opérations dans les eaux arctiques au soutien des communautés du Canada atlantique. Il a ajouté que l’agilité des NPEA en tant que plateforme permettra d’assurer la protection et la sauvegarde des intérêts du Canada, au pays et à l’étranger.

« Leur capacité à briser la glace et à mener des opérations dans les régions septentrionales lointaines sans soutien est ce qui manquait à la Marine depuis les années 1950. » 

Le NCSM Margaret Brooke a été lancé en novembre 2019, livré à la Marine le 15 juillet 2021 et officiellement nommé le 29 mai 2021, lors d’une cérémonie d’attribution d’un nom tenue en même temps que celle du NCSMMax Bernays, le troisième des six NPEA construits pour la MRC aux termes de la Stratégie nationale de construction navale.

Le NCSM Margaret Brookeporte le nom de la capitaine de corvette (capc) Margaret Brooke, infirmière militaire de la MRC pendant la Seconde Guerre mondiale. La Capc Margaret Brooke (alors sous‑lieutenante [M]) a été nommée membre (section militaire) de l’Ordre de l’Empire britannique pour la bravoure dont elle a fait preuve en tentant de sauver sa collègue, l’infirmière militaire Agnes Wilkie, et d’autres passagers, après que le traversier SS Caribou avait été torpillé et coulé dans le détroit de Cabot par un sous-marin allemand le 14 octobre 1942.

Ayant pris sa retraite de la Marine en 1962, la Capc Brooke a poursuivi une deuxième carrière en paléontologie, après avoir obtenu son doctorat de l’Université de Saskatchewan. Elle a appris que le NPEA porterait son nom le jour de son 100e anniversaire, le 10 avril 2015. Elle est décédée l’année suivante, le 9 janvier 2016. 

« Le chemin qui nous a menés jusqu’à la cérémonie de mise en service a été long », a déclaré Allyson Brooke, jeune nièce de Margaret Brooke et co-marraine du navire. 

Mme Brooke, qui a visité le NCSM Margaret Brookeau printemps, a fait l’éloge du professionnalisme et des compétences de l’équipage, se disant impressionnée par leur dévouement et leur volonté de s’acquitter de leurs tâches « avec la plus grande rigueur », tout comme sa tante l’avait fait au petit matin le 14 octobre 1942.

« Vous avez laissé une marque durable sur moi. Vos proches, vos amis et votre commandant doivent être très fiers de vous », a‑t‑elle ajouté.

Au cours de la cérémonie, il y a eu la remise symbolique des « clés du navire » au commandant, la capitaine de frégate Nicole Robichaud, ainsi que la levée de la flamme de mise en service du navire, le hissage du pavillon du navire et du pavillon de beaupré, et trois hourras des membres de l’équipage du navire et des invités présents, conformément à une tradition de longue date de la Marine.

La cérémonie a commencé par une bénédiction donnée par la capitaine de vaisseau honoraire, l’aînée Debbie Eisan, nommée capitaine de vaisseau honoraire du NCSM Margaret Brooke en juin 2021, suivie du chant d’honneur mi’kmaq interprété par Raymond Sewell.

Le NCSM Margaret Brooke doit quitter Halifax au début de 2023 pour participer à l’opération Caribbe, où l’équipage du navire travaillera avec la Garde côtière des États-Unis pour lutter contre la contrebande de stupéfiants et d’autres marchandises illicites dans la mer des Caraïbes et dans l’Est de l’océan Pacifique.