Installation d’essai terrestre visant le navire de combat canadien

Foires aux questions


↓ Mise à jour destinée au public (octobre 2022) 

Mobilisation communautaire : hiver 2023

La prochaine séance de mobilisation communautaire est prévue pour le mardi 31 janvier, à Eastern Passage, en Nouvelle-Écosse. Cette séance sera ouverte au public et comprendra une période de questions. Au cours de cette séance, on fera le point sur les études sur l’environnement et la circulation, ainsi que sur l’avancement du projet, notamment les échéanciers prévus pour la conception et la construction. 

Des précisions sur la façon de participer à la séance de mobilisation seront communiquées en décembre 2022.

Veuillez cliquer sur le lien suivant pour accéder à la présentation PowerPoint de la première séance de mobilisation communautaire qui a eu lieu en mars 2022 : Lien


Étude géotechnique à Hartlen Point

En novembre, dans le cadre des études en cours à Hartlen Point, une petite équipe, avec un ou deux camions, effectuera une étude géotechnique et réalisera une quinzaine de forages de 10 à 15 cm (4 à 6 po) à quelques endroits choisis. 

Ces travaux ne marquent pas le début de la construction ni de la mobilisation des entrepreneurs sur le site. 

Il s’agit d’une étude standard, entreprise pendant les phases préliminaires des projets d’infrastructure pour mieux comprendre les conditions du sol sur le site. Les conclusions guideront la conception structurelle de l’installation. Des experts en matière d’environnement ont été consultés en amont de ces travaux.

Les travaux auront lieu entre le 14 et le 30 novembre. Un petit espace devra être aménagé pour donner accès aux camions, mais les effets sur l’environnement et la faune de la région devraient être minimes. Une fois les travaux terminés, tous les trous seront comblés. 

Les membres du public qui verront des travailleurs effectuer ces tâches sur le site sont priés d’éviter la zone pour leur propre sécurité et celle des opérateurs de machinerie.


Au sujet du projet des navires de combat de surface canadiens

Le gouvernement du Canada procède à l’acquisition de 15 navires de combat de surface canadiens (NCC) pour la Marine royale canadienne (MRC). Cette nouvelle flotte remplacera et modernisera les capacités des frégates de la classe Halifax actuelles et des destroyers de la classe Iroquois retirés du service.

Ces nouveaux NCC seront construits à Halifax, en Nouvelle-Écosse, par Irving Shipbuilding

Lockheed Martin Canada dirigera l’équipe chargée de concevoir les navires et d’intégrer le système de gestion de combat.

Les nouveaux NCC feront l’objet de tests et d’essais à Halifax, en Nouvelle-Écosse.


Au sujet de l’installation d’essai terrestre 

Afin de faciliter la mise en service des quinze nouveaux navires de combat et d’en assurer le soutien tout au long de leur vie utile, le ministère de la Défense nationale (MDN) construira une installation d’essai terrestre (IET) sur une portion de terrain appartenant au MDN à Hartlen Point, à Eastern Passage, en Nouvelle-Écosse. Ce projet permettra de mettre à l’essai et d’intégrer les systèmes de combat des navires avant de les installer à bord des navires. Cette IET est essentielle pour veiller à ce que les nouveaux navires soient prêts à soutenir les membres des Forces armées canadiennes dans le cadre de leur mission qui consiste à protéger la souveraineté et la sécurité des eaux canadiennes et à contribuer aux opérations navales internationales au nom de la population canadienne.

Le Canada est un pays maritime, et l’IET est une installation importante et unique en son genre qui favorisera l’innovation et soutiendra la croissance durable de l’industrie maritime du Canada. Pendant les phases de construction et d’exploitation, l’IET contribuera à la croissance économique et à la création d’emplois dans la région. On estime que plus de 10 000 emplois canadiens seront créés ou maintenus tout au long de la période de construction des NCC qui s’étendra sur 25 ans, et le projet de l’IET devrait contribuer au maintien de près de 350 emplois dans la région de Halifax tout au long des différentes phases de construction. Une fois terminée, l’installation pourra accueillir 120 employés à temps plein, notamment des membres de la MRC, des employés du MDN et des entrepreneurs.

Le MDN est résolu à apporter sa contribution afin de laisser un environnement sain pour les futures générations de Canadiens et d’atteindre les objectifs énoncés dans la Stratégie pour un gouvernement vert. Le projet à Hartlen Point sera également conforme à la Directive sur l’écologisation des immeubles du MDN, qui vise la carboneutralité, et l’installation respectera la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).

Une fois les études environnementales terminées, nous aurons une meilleure idée des mesures à prendre pour réduire et compenser toute répercussion découlant de ce projet.

Le MDN s’engage à tenir les intervenants et la communauté au courant de l’évolution de cet important projet.


Calendrier du projet 

Lancement du processus d’approvisionnement pour la conception-construction juin 2021
Contrat de conception attribué à PCL Construction septembre 2021
Première séance de mobilisation communautaire mars 2022
Achèvement des études sur l’environnement et la circulation hiver 2023
Prochaine séance de mobilisation communautaire 31 janvier 2023
Futures séances de mobilisation communautaire à partir de 2023
Conception du bâtiment 2022 – 2023
Construction du bâtiment 2023 – 2026